Objectifs de l’orthodontie :

  • Rétablir une denture fonctionnelle et esthétique

L’Orthodontie, c’est quoi ?

L’Orthodontie et l’Orthopédie Dento-Faciale sont l’art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires et les dysmorphoses des mâchoires afin de rechercher et de maintenir un équilibre dentaire et osseux harmonieux .

L’Orthodontie, qui ?

L’Orthodontiste, spécialiste qualifié en Orthopédie Dento-Faciale, est le seul qui ait la compétence pour corriger les défauts de la « plastique » dentaire et mener à bien un traitement d’orthodontie.

L’Orthodontie, pourquoi ?

Mettre en place d’une denture fonctionnelle et esthétique.

Des dents bien alignées facilitent le brossage : on pourra limiter le risque de caries et les problèmes parodontaux.

Une relation équilibrée entre les mâchoires, cest : une bonne mastication, une bonne digestion, une respiration par le nez, une bonne élocution donc une meilleure santé générale.

Un joli sourire, c’est une intégration sociale plus facile et une meilleure image de soi !

L’Orthodontie, quand ?

Orthodontie de l’enfant, orthodontie de l’adolescent, orthodontie de l’adulte
On peut consulter l’orthodontiste dès le plus jeune âge si on pressent des problèmes…et jusqu’à 75 ans…
On peut faire un traitement d’orthodontie à tout âge !!

Un bon état parodontal, une bonne hygiène et la motivation sont les seules conditions ! Les nouveaux appareils sont de plus en plus confortables, discrets voir « invisibles » : orthodontie linguale, gouttières Invisalign, bracketts esthétiques… La technologie est au service de l’orthodontie pour diminuer la durée du traitement et rendre celui-ci quasi indolore.

 ATTENTION ! Pour une prise en charge du traitement par la sécurité sociale, la limite d’âge est 16 ans.
Pensez à consulter un orthodontiste avant les 16 ans de votre enfant pour un avis.

L’Orthodontie, comment ?

Quand on appuie sur une dent, on exerce une force qui transmet l’information à l’os alvéolaire dans lequel est la dent.

Cet os va réagir : là où il est « pressé », il se résorbe. Là où il est « tiré », il se construit.

Ce phénomène explique aussi bien l’effet nocif du pouce ( déplacement incontrôlé de la dent ) que l’effet thérapeutique d’un appareil orthodontique ( déplacement contrôlé la dent ).